Découverte

La cigale qui fait du bruit …

« Quel calme vous avez ici ! »

Les personnes qui séjournent au domaine sont toujours étonnées du calme qui y règne. Je remarque qu’en général, ce calme est relatif. Car le silence aussi est rempli de sons.

Une cigale provençale qui chante sur un cyprès ou une alouette des champs qui siffle haut dans le ciel : dès que vous vous laissez envahir par ce qui vous entoure, vous remarquez que la nature n’est en aucun cas silencieuse.

Prenez la cigale, par exemple. Tout le monde ne trouve pas le chant de cet insecte romantique. Une cigale adulte produit un son qui peut facilement atteindre 100 décibels, soit un volume comparable à celui d’une discothèque où la fête bat son plein …

C’est probablement pour cette raison qu’il y a quelques années, dans le village voisin, un conflit a vu le jour entre le Maire et un Parisien qui avait acheté une maison dans ce village. Le Parisien trouvait insupportables les centaines de cigales qui vivaient dans le parc à côté de chez lui et estimait que la municipalité devait les exterminer au plus vite. Les villageois ont éclaté de rire lorsque le bouche-à-oreille leur a rapporté les malheurs du Parisien. Mais l’homme s’est entêté et bien vite, la municipalité a dû faire face à des jugements en référé et des astreintes.

C’en était fini de rire. Heureusement, l’histoire s’est bien terminée pour les cigales : le Parisien a rendu les armes, car le village comptait aussi un apiculteur dont les ruches se trouvaient dans le parc. Et en France, on ne touche pas aux abeilles. Le Parisien est donc rentré à Paris et la paix est revenue dans le village. Le calme est donc paradoxal.

Si vous profitez du soleil sur la terrasse du toit de votre loft, vous n’entendez plus le bruit de la ville. Vous avez trouvé le calme au-dessus de la ville. Nous appelons cela la perception. Même dans la paisible Provence, l’aboiement d’un chien dans le lointain peut parfois m’agacer, alors que les vacanciers n’y accordent pas la moindre attention. Et que dire d’une voiture qui passe de l’autre côté de la vallée, musique à fond : une horreur !

C’est pour cela qu’il est bon de profiter d’une agréable animation comme un concert, un festival, une balade en ville. Car en revenant ici, le bruit de cette même auto ne m’irrite plus du tout et j’entends à peine le chien des voisins aboyer … Jusqu’à ce que la sonnerie d’un téléphone retentisse et que cette sonnerie soit le chant d’une cigale.

Koen Strobbe

You may also like